Mabon et l’équinoxe d’automne : entre traditions et spiritualité

Septembre est un mois charnière, il marque la fin de l’été, les dernières récoltes et le temps des préparatifs pour l’hiver à venir. Bien qu’il soit souvent associé à une période « d’été indien », il révèle déjà dans les nuits fraîches qui s’allongent et les matins frisquets l’arrivée d’une saison plus rude. Ne vous y trompez pas, même si, alors que je rédige cet article, il fait encore 25 degrés dehors : Winter is coming !

Si notre mode de vie occidental nous fait oublier la nécessité de se préparer à cette nouvelle saison qui s’annonce, la nature poursuit son cycle immuable et offre ses dernières ressources avant une longue période de repos. Prendre le temps de se reconnecter à ce cycle immuable et à son corps avant l’hiver qui s’annonce est l’essence même de Mabon et de l’équinoxe d’automne.

Que symbolise l’équinoxe d’automne : un lien entre traditions et spiritualité

L’équinoxe d’automne marque la fin de l’été, c’est la deuxième journée de l’année où le jour et la nuit sont d’égale durée, mais à l’inverse de l’équinoxe de printemps, les nuits vont ensuite s’allonger et les jours raccourcir jusqu’à Yule.

En 2020 l’équinoxe d’automne se produira le 22 septembre, toutefois il ne se célèbre pas forcément sur une seule journée mais peut couvrir plusieurs jours de festivité selon les traditions.

L’équinoxe d’automne est un hommage à la signification spirituelle de la récolte, du sacrifice et de la survie. Le soleil entre dans le signe de la balance qui représente l’équilibre et le jugement prudent. Il nous montre l’attitude à adopter lorsque l’on se prépare à la saison plus rude qui approche : l’hiver. C’est le moment de récolter ce que l’on a semé durant l’année et de porter un regard honnête sur ce que l’on doit abandonner.

Nos ancêtres fêtaient cette période avec des jeux, des concours et des festins. C’était un temps de partage et de communions, dont le but était de resserrer les liens de la communauté pour faire face à la saison froide.

Pour les druides l’équinoxe d’automne s’appelle « Alban Elfed » qui signifie « Lumière de l’Eau ». C’était un moment où il fallait remercier la Mère pour son abondance qui se manifestait au travers des récoltes.

Pour les celtiques l’équinoxe était la Fête d’Avalon, « Avalon » signifiant « Terre des Pommes », puisque c’était la saison de récolte de ce fruit très respecté dans la tradition celte.

Dans la tradition wicca l’équinoxe est célébré au travers du sabbat mineur de Mabon. C’est Aïdan A. Kelly, un important membre fondateur de différents courants wicca, qui lui a donné le nom de « mabon » dans les années 60, en s’inspirant d’anciens contes celtes et grecs mais également du travail de Fred Hoyle sur Stonehenge.

Les thèmes spirituels de Mabon mettent en lumière les sacrifices inhérents au rôle de chef. Chaque année une figure incarnant l’autorité doit mourir pour assurer la survie de son peuple. Ce rôle est tenu par le Dieu qui symbolise la nature sauvage et la végétation face à Mabon qui symbolise la moisson et le deuil. Le Dieu sacrifié descend alors au Royaume des Ombres et combat l’Homme Noir pour prendre sa place. C’est un sacrifice pour le bien-commun qui mènera à la descente de la Déesse au Royaume des Ombres à Samhain. En ce sens Mabon est assez proche de la Pâques Chrétienne dans sa symbolique.

L’équinoxe d’automne est donc une fête à la fois joyeuse et solennelle axée sur le bilan, l’équilibre intérieur, la famille, le clan, la communauté et la préparation des jours sombres.

Mabon et l’équinoxe d’automne aujourd’hui

Difficile d’intégrer la peur de l’hiver et la notion de survie dans nos sociétés occidentales modernes, de même que celle de clan ou de communauté dans nos sociétés individualistes et éclatées. Pourtant loin de l’ésotérisme et du symbolisme mystique de cette période subsiste des traditions qui sont encore ancrées dans nos modes de vie.

La cueillette des pommes, les vendanges, la préparation du fourrage pour l’hiver… le monde agricole s’est modernisé mais il y aura toujours des façons de faire immuables soumises au rythme des saisons, les fruits et légumes saisonniers seront toujours de meilleur qualité et les arbres perdront toujours leur feuillage en une lente pluie orangée.

L’équinoxe était également la période où l’on réglait les comptes, payait les fermages et les récoltes, négociait pour la saison prochaine. C’est une bonne période pour négocier, demander une augmentation ou un nouvel emploi. Pour planifier l’année et s’organiser pour l’hiver ou encore pour préparer son foyer à la saison froide.

Inconsciemment nous perpétuons les traditions de nos ancêtres en respectant le rythme des saisons et en effectuant les mêmes tâches ou activités sous de nouvelles formes. Nous avons juste oublié pourquoi nous le faisons à ce moment là ou n’y pensons simplement pas.

Alors pourquoi ne pas essayer de réintégrer ces passages importants du cycle de la nature dans nos vies en toute conscience. Sans se forcer ou tomber dans une spiritualité qui ne nous intéresserait pas, il s’agit plutôt de faire une petite pause dans ce mois chargé qu’est septembre pour prendre le temps de créer de nouvelles traditions ou simplement de se préparer au changement de saison.

Comment intégrer l’équinoxe d’automne dans nos vies modernes

Voici quelques idées pour fêter ce nouveau cycle sans pression :

Objectifs spirituels : amour, buts, égalité, équilibre, gratitude, partage, réussite, succès, deuil.

  • Préparer la maison pour l’hiver
  • Négocier (salaire, nouveau contrat, emploi…)
  • Organiser/planifier les mois à venir
  • Trier et donner ce que l’on utilise plus
  • Pour les amateurs c’est le moment idéal pour préparer bocaux et confitures
  • Prévoir un repas familial ou entre amis avant la mauvaise saison
  • S’habituer à se coucher plus tôt pour préparer notre corps à l’hiver
  • Pour ceux qui jardinent ou cultivent c’est le temps des dernières moissons
  • C’est une bonne période pour lâcher prise et laisser aller les projets qui n’aboutissent pas ou les choses qui ne nous apportent rien, pour tourner la page.
  • Faites un tri numérique (désabonnement aux newsletter inutiles, videz vos historiques et supprimez vos cookies, supprimer les comptes des forums et réseaux sociaux qui ne vous servent à rien ou sur lesquels vous n’allez jamais, éliminer les contacts dont vous aviez oublié l’existence ou qui ne servent plus…)
  • Tentez une détox numérique d’un ou deux jours.
  • Dites « non » plutôt que vous forcer à accepter des invitations ou requêtes qui vous pèsent pour vous concentrer sur ce que vous aimez ou voulez vraiment.

Pour les plus curieuses/curieux et spirituelles d’entre vous, voici également quelques suggestions :

Objectifs magiques : honneur, harmonie familiale, communauté, mise à la terre, prévoyance, sagesse, sécurité publique, agriculture

  • Regarder le lever et le coucher du soleil
  • Honorer la Lune de la Moisson (lune jaune du blaireau ou lune du chasseur)
  • Se promener en forêt afin de récolter pour de futurs rituels ou pour profiter de la nature changeante
  • Faire un feu de joie ( ou une soirée aux bougies)
  • Danser
  • Faire des guirlandes de feuilles tombées ou de fruits secs…
  • Purifier notre foyer et notre corps
  • Fabriquer une poupée de grains pour honorer la tradition
  • Cuisiner avec des pommes
  • Méditer sur le cycle immuable de la roue de l’année
  • Honorer et remercier le Dieu pour son sacrifice
  • Honorer et remercier la Déesse pour son abondance…

Correspondances de Mabon et de l’équinoxe d’automne

Les correspondances reposent sur la croyance que des qualités élémentaires ou des relations peuvent être utilisés pour augmenter le succès des rituels.

La magie fonctionne sous le principe de l’analogie. Cela signifie que même entre des éléments différents il y a des similitudes, des liens. Le principe des correspondances réside justement sur ces analogies.
Lorsque l’on va pratiquer un rituel, une incantation, un charme, on va agir par analogie. Le fait de choisir une couleur, une odeur, un jour, va permettre au rituel d’agir sur des éléments correspondants et renforcer l’intention.

Voici quelques correspondances extraites du livre « Mabon » par Diana Rajchel aux éditions Danaé qui m’a beaucoup inspiré pour cet article.

Archétypes Féminins et divinités

  • La Dame/Reine de la moisson
  • La Guerrière
  • La Veuve
  • Epona
  • La Déesse
  • Modron
  • Perséphone
  • Déméter
  • Junon

Archétypes masculins et divinités

  • Le Seigneur de la moisson
  • Le Guerrier
  • Le Roi mourant
  • Cernunnos
  • Le Dieu
  • Mabon
  • Dyonisos
  • L’Homme Vert
  • Thor

Symboles et outils

  • L’Impératrice
  • Le Pendu
  • La Roue de Fortune
  • Le Monde
  • Cornes d’abondance
  • Paniers
  • Effigies/épouvantails
  • Couronnes/guirlandes
  • Faux, bolines et faucilles

Animaux

  • Chevaux
  • Cerf
  • Aigle
  • Chouette
  • Écureuils
  • Merle
  • Oie
  • Saumon

Plantes et arbres

  • Achillée
  • Glands
  • Laurier
  • Lierre
  • Sauge
  • Chêne
  • Érable
  • Frêne
  • Sureau

Parfums et encens

  • Aloès
  • Benjoin
  • Cannelle
  • Cèdre
  • Clou de girofle
  • Myrrhe
  • Oliban
  • Pin

Couleur

  • Brun
  • Jaune
  • Orange
  • Rouge
  • Vert

Pierre, cristaux et métaux

  • Ambre
  • Topaze dorée
  • Hématite
  • Antimoine
  • Fer
  • Or

Aliment

  • Avoine, blé, seigle, orge
  • Carottes, pommes de terre
  • Maïs
  • Noisettes, noix
  • Oignons
  • Pain
  • Pommes, raisins, melons

Mabon et l’équinoxe d’automne est un temps de transition et d’introspection, un temps pour faire le point, remercier, fêter les dons de la nature et se préparer à la saison suivante. C’est également une période de deuil et de chagrin, un adieu à l’été, au soleil et à l’abondance de la nature sauvage.

Profitez de cette période particulière pour prendre le temps de faire une pause au milieu du chaos de la rentrée et de la reprise des activités de toutes sortes, afin de vous préparer physiquement et mentalement pour les longues soirées d’hiver, la perte de soleil, le froid et la pluie. Recentrez-vous autours des choses et des personnes qui comptent pour vous et laisser partir les éléments parasites qui vous stressent et vous irritent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s