Plaidoyer pour des toilettes heureuses

En plein confinement l’esprit vagabonde et c’est assez bizarrement que je me suis retrouvée à discuter des habitudes sanitaires masculines au toilettes avec ma barbue moitié, lui reprochant ses amis peu enclin à respecter la plus basique des règles d’hygiène : rabaisser l’abattant des wc après leur passage.

Cristallisation des engueulades récurrentes du couple, étendard de la masculinité butée, fantasme féminin, nos toilettes sont-elles devenues l’incarnation de la lutte contre la suprématie masculine ? ou la victime esseulée de la paresse testiculaire ?

Ou comment une simple logique sanitaire : l’abattant des toilettes empêche les bactéries de se répandre dans l’air et baisser la lunettes  AVANT de tirer la chasse, empêche lesdites bactéries de se répandre sur vous, vos meubles et votre brosse à dent … a t’elle pu se transformer en  » les femmes sont chiantes, hystériques, monomaniaques,  on s’en fou ça gène qui et c’est mon droit de mâle qui pisse debout ? »

Déjà remettons les choses dans l’ordre :

  • La lunette des wc est la parties sur laquelle nous posons notre fessier.
  • L’abattant des wc est la partie qui protège la lunette et ferme les toilettes.

Pourquoi est-il nécessaire de rabaisser la lunette des wc : déjà parce que c’est sur cette partie que se concentrent les éclaboussures lorsque l’on utilise les toilettes ou tire la chasse. Du coup c’est dégueulasse d’arriver et d’admirer directement le spectacle laissé par la personne passée juste avant et ensuite parce que cela oblige la personne qui passe derrière à mettre ses doigts dessus et que c’est encore plus crade et non hygiénique.

Ce n’est pas pour rien que les médecins recommandent aux hommes de ne pas utiliser la même main pour relever la lunette et pour se tenir la verge : parce que c’est plein de microbes qui peuvent se transmettre directement à leurs parties intimes.

Pourquoi est-il nécessaire de rabaisser l’abattant des wc : comme dit plus haut, l’abattant des toilettes empêche les bactéries de s’échapper et encore mieux si on le rabaisse avant de tirer la chasse : il retient les particules d’urine et des selles et évite qu’elles ne virevoltent avec grâce pour se poser sur la lunette où l’on pose notre fessier et sur tout ce qui entoure nos toilettes, rendant l’hygiène de la pièce entière digne des toilettes d’une aire d’autoroute, les détails graphiques en moins.

Est-ce toutefois pour cette raison que les femmes sont majoritairement hostiles au spectacle d’un chiotte béant ?

Toutes les femmes concernées n’ayant pas forcément chercher des raisons extérieures, j’imagine que c’est déjà notre instinct qui parle et se dit que « quand même, un endroit où on fait pipi et caca ça ne peut pas être healthy, qu’un wc grand ouvert ça ressemble un peu à la porte de l’enfer…et qu’en plus les traces de pneus c’est dégueu ». Vive l’instinct féminin.

Il paraîtrait aussi que l’abattant des toilettes rend la lunette moins froide, personnellement je n’ai jamais vu la différence, mais pourquoi pas, si cela peut motiver à le rabaisser.

Pourtant, et ce malgré pléthore d’articles sur le sujet sur des sites allant de Santé Magazine à Madmoizelle.com, une grande majorité de la population – à majorité masculine – continue à laisser ses toilettes béants, chez elle et – horreur ! – chez les autres ! Comme une façon sournoise de marquer son territoire, comme si de ce geste dépendait une lutte de pouvoir secrète et séculaire, ou pire encore, par flemme, comme si ce mouvement tellement compliqué de rabattre le couvercle allait leur arracher un bras.

Nous pourrions presque en rire.

Par curiosité je suis allée visiter quelques forum où les mots clefs « baisser lunette des wc » m’ont conduit, et j’ai pu lire avec effarement des discussions de plusieurs pages, clairement par des auteurs de sexe masculin, débattre du « pourquoi les femmes sont chiantes avec ça ». Si l’on passe les inévitables « hystériques », « le plaisir de nous faire chier », « elles sont jalouses de ne pas pouvoir pisser debout » et autres absurdités fleuries, à aucun moment il n’est venu à l’esprit de ces messieurs si fiers de leur logique et de leur raison, que la clef du mystère était tout simplement l’hygiène. #facepalmhumanity

Devoir encore débattre de ce genre de sujet au 21ème siècle semble ubuesque et je me dis que peut-être, quelqu’un racontera à ses amis à un apéro au 23ème siècle, que les mecs d’avant ne savaient pas utiliser les toilettes et qu’ils croyaient qu’il n’y avait pas de bactéries juste parce qu’ils ne les voyaient pas ! comme au moyen-âge ! avant que tout le monde n’éclate de rire (avant de vérifier discrètement que leur wcpod personnel n’ai pas atteint sa limite… c’est toujours gênant en plein dîner)

C’est donc avec à l’esprit la tâche noble de ne pas ridiculiser notre siècle pour les générations futures que je dit solennellement : rabaissez tout ce qui peut être rabaissé sur vos toilettes après usage puis seulement après, tirez la chasse ! Ceci ne diminuera pas votre virilité et ne fera pas mystérieusement tomber vos testicules, ceci ne vous blessera pas le bras et vos parties intimes, vos mains, et vos congénères vous diront « merci » !

Et cela marquera peut-être la fin de ce fantasme de la lutte des sexes à coup de lunettes baissées ou relevées.

Note personnelle : Le confinement fait décidément réfléchir à de drôles de choses…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s